plonger à l'intérieur de soi

ressentir

magie de l'instant

être pleinement conscient

présent

s'élancer

oser

se libérer

s'exprimer

se ressourcer

être calme

lâcher prise

créer

être là

relié

Cercles de méditation
vendredis 27 mai, 10 et 24 juin
présentiel, Annecy 
17h  20h

Programme:

  • Méditation guidée
  • Assise en silence
  • Cercle de parole et méditation

En savoir plus…

 

Méditer au bord de l’océan (Gironde)

Retraite en septembre 2022

En savoir plus…

Méditer à Annecy

Retraite du 7 au 9 octobre 2022

En savoir plus…

La pleine conscience :
pourrait être définie comme une intention consistant à amener son attention dans le moment présent. Cette pratique nous invite à accepter la réalité telle qu’elle est avec ses peines et ses joies. Et il s’agit là d’un véritable défi, si l’on considère à quel point nous sommes envahi par les puissants automatismes du jugement !

Un épanouissement personnel :
Tout d’abord, la mise en place d’une pratique quotidienne de pleine conscience ouvre sur une plus grande connaissance de soi et de ses propres schémas et conditionnements. Pour cette raison, elle permet de développer de nouvelles attitudes dans la vie et de les incarner. Car en apprenant à être attentifs et à explorer nos sensations corporelles, nos pensées et émotions, nous découvrons le pouvoir de transformation qui réside dans l’observation intime de l’expérience du moment présent. Surtout, nous apprenons à côtoyer l’anxiété, l’angoisse, la peur ou la colère avec une douce bienveillance. Il ne s’agit donc pas de donner un sens à toutes ces observations mais d’accepter qu’être simplement avec elles contribue à l’émergence de nouvelles possibilités.

Je médite pour mon bien-être,
mais pas seulement

car je fais partie intrinsèque de l’univers, aucun de mes atomes n’en est séparé. Si ce bien-être commence et passe à travers moi, à travers moi il touche tout l’univers et chaque être qui le compose. La méditation est donc une façon non égoïste et non egocentrique de s’aimer soi-même. Mon corps, mon mental, mon affectivité, c’est le “morceau” d’univers qui m’est confié. Si je peux y mettre un peu d’ordre, de paix et de beauté, c’est tout notre environnement visible et invisible qui en profitera.

Méditer c’est respirer, c’est entrer en contact avec le Réel

Quand je choisis le langage du cœur pour parler de ce réel, je tutoie toutes les choses: le silence, le vide, le rien, le souffle, le vent, ce qui fait battre mon cœur, couler le sang dans mes veines, devient un Toi. 

Méditer, c’est “être avec”
Quand je suis avec quelqu’un, je ne pense pas à lui, je suis avec lui. Etre avec le Vivant de ma vie, cela est bon pour moi, cela est bon aussi pour le bien-être de tous, puisque rien n’est séparé, mon bien-être est ce que je peux offrir de meilleur à la misère du monde.

Prendre soin de ce morceau d’univers relié à tout les reste que je suis. Car si je n’ai ni le pouvoir ni le droit de changer les autres, j’ai le droit et le pouvoir de me transformer moi-même, de cultiver ma terre, ma vigne, de lui faire porter des fruits pour ma joie et la joie de tous.